Tra La La !

Un duo piano / voix interprété par Vanda Benes et Emmanuel Olivier.

————————–

 

Tra La La !  est une traversée de l’œuvre poétique et romanesque de l’écrivain Christian Prigent mise en musique par le compositeur Jean-Christophe Marti.

—————

Dans Tra La La !, chaque chanson est une histoire où il est question d’amour, d’enfance, de paysage, de poésie. La délicatesse y côtoie la bouffonnerie, le douceur ou la cruauté. La richesse de la composition musicale égale la diversité des registres poétiques.

On reconnaît des rythmes de valse, de bossa, de gavotte, on entend des complaintes, des ballades… Les mots de Christian Prigent font évidemmentmusique.

Vanda Benes conte et chante. Sa maîtrise de la langue de Christian Prigent, de la musique de Jean-Christophe Marti lui permet de composer, en complicité avec le pianiste Emmanuel Olivier, un spectacle original et inclassable, à la fois ludique et exigeant qui touche l’intelligence et la sensibilité de chacun.

Lire ici le dossier de présentation du spectacle

« Tra La La ! » vous intéresse ? :  contactez-nous !

Le spectacle dure une heure. La durée peut varier si vous le souhaitez, pour entrer dans une forme « cabaret »

La seule condition technique requise : un bon piano (quart, demi ou à queue).

 

Photographie de François Cancoin

 


Les titres des chansons-poèmes, par ordre chronologique de composition musicale :

Mouche du matin, extrait de Grand-mère Quéquette.
À la chair pillée, extrait de Demain je meurs.
Lapin à l’œil rouge, extrait de Demain je meurs.
J’aime bien la figure,  extrait de Demain je meurs.
L’homéopathique chant du marchand d’trous, extrait d’Une phrase pour ma mère.
Fable contée par Chino, extrait de Les Enfances Chino.
Chanson unisson, extrait de Les Enfances Chino.
Tous les matins (Paysage, avec vols d’oiseaux),  extrait de Presque tout.
Ô, Maudit Caca ( Petite ballade objectiviste), extrait de Météo des plages.
Interlude pieux – Liste des Saints, extrait de Les Enfances Chino.
Ma mère n’a pas d’odeur (Paysage, avec vols d’oiseaux), extrait de Presque tout.
Intermède chanté, extrait de Les Enfances Chino.
La Saint-Valentin, poème-cadeau, inédit.
Ne me menace pas, lapin, extrait de Grand-Mère Quéquette.
Chanson de la Chienne, extrait du roman Demain je meurs.
Le gaz des villes et le gaz des champs, extrait du roman Demain je meurs.
Ferrailles amères, extrait du roman Demain je meurs.

Toutes les œuvres citées (à l’exception du poème de la Saint-Valentin) sont publiées aux Éditions P.O.L que nous remercions ici.

 

Création le 28 septembre 2018 à La Passerelle, Scène Nationale de Saint-Brieuc. 

Pour TRA LA LA !  La belle Inutile a reçu le soutien de La Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc, du Département des Côtes d’Armor et de la Ville de Saint-Brieuc.

 

Et, ci-dessous, deux chansons extraites du spectacle :

 

Chanson unisson

 

J’aime bien la figure

Et d’autres liens :

Tra la la dans Ouest France

Lien vers La Passerelle

 

Lire ici le dossier de présentation du spectacle